Embarcadère méditerranéen

Hubert Robert

Paris, 1733 – Paris, 1808

1771
Huile sur toile
183 x 225 cm
Achat du musée avec l’aide du Fonds du Patrimoine, de l’État et de la Région dans le cadre du FRAM, et du mécénat de particuliers, 2013
© Galerie Michel Descours

Hubert Robert - Embarcadère méditerranéen © Galerie Michel Descours

Information

Cette peinture est l’une des rares marines pures réalisées par Hubert Robert, avec les vues des ports de France de l’archevêché de Rouen. Elle a appartenu au duc de Montpensier, petit fils du roi Louis Philippe. Une œuvre qui doit beaucoup à la fois à Joseph Vernet (1714-1789) peintre des marines et des ports, ami de l’artiste, mais aussi au souvenir du voyage à Naples et sur la côte amalfitaine (Italie) qu’il fit en 1760 avec l’abbé de Saint-Non. Y figurent bien sur les motifs traditionnels de l’artiste avec la jeune lavandière près du sarcophage devenu lavoir et le palais inspiré de ceux de Rome, mais c’est surtout la vision préromantique de l’artiste voyageur, en attente d’un départ vers les lointains horizons d’une mer et d’un ciel qui occupent la quasi-totalité de la toile, qui frappe dans cette composition et invite au voyage.

Hubert Robert - Embarcadère méditerranéen © Galerie Michel Descours