Les Bergers d’Arcadie

Hubert Robert

Paris, 1733 – Paris, 1808

1789
Huile sur toile
208 x 108 cm
2004.3.1
Achat du musée avec l’aide de l’État et de la Région dans le cadre du FRAM, 2004
© Musée de Valence, photo Éric Caillet

Hubert Robert - Les bergers d’Arcadie © Musée de Valence, photo Éric Caillet

Information

C’est en référence à Poussin, dont la composition sur ce thème est conservée dans les collections royales, qu’Hubert Robert (Garde du muséum pour Louis XVI depuis 1778), reprend ici le thème virgilien (Les Bucoliques) des bergers réunis devant un tombeau, allusion à la fragilité de la vie et à l’écoulement du temps. Véritable condensé de son œuvre, ce paysage à la fois rural et grandiose n’est pas sans évoquer l’Arcadie montagneuse du Péloponnèse devenue dans l’imaginaire occidental symbole d’un monde naturel protégé du mal. Il lui associe, au premier plan, le paysage humide et champêtre de l’Île-de-France et des bords de la Seine qu’il parcourt et où il dessine de nombreux jardins.

Hubert Robert - Les bergers d’Arcadie © Musée de Valence, photo Éric Caillet