Bâton calendrier / os coché

12 500 ans av. J.-C. Azilien
Os
Saint-Nazaire-en-Royans, Grotte de Thaïs, Drôme
D 990.9.33
Dépôt de la commune de Saint-Nazaire-en-Royans, 2006

Information

Cet os coché fait partie d’un ensemble important de gravures sur os ou galets, datant de la fin de la dernière période glaciaire.

Le terme d’ "os coché" s’applique ici à une forme d’expression sur support mobile (fragment de côte), dont la caractéristique essentielle est l’aspect non-figuratif, par opposition aux représentations animales antérieures (bisons, chevaux, rennes,…) de l’art pariétal et mobilier.

A une période où l’on ne reconnaissait pas à nos ancêtres une faculté cognitive développée, ces gravures ont été assimilées à des motifs décoratifs, puis interprétées comme marques de chasse.

Mais, l’analyse détaillée au microscope, a fait apparaître une composition beaucoup plus complexe. Loin d’une accumulation linéaire, « esthétiquement » régulière, nous avons affaire à des séquences espacées dans le temps, qui suggèrent un système d’enregistrement rythmique, une périodicité.

L’os coché de la grotte du Taï semble être une numérotation écrite, dont la logique de notation pourrait répondre à des observations de type astronomique : phases de la lune et/ou rythme des levers et couchers du soleil.

© Musée de Valence