Théophile-Jean Delaye. Un arpenteur du 20ème siècle.

Exposition temporaire

27.11.2022 > 26.02.2023
 
 

Légende : Théophile-Jean Delaye, Du col du Pacave, Les Enfetchores et la Meije, gouache, collection privée © Musée de Valence, photo Cédric Prat - studio L’OEil écoute

Officier topographe, Théophile-Jean Delaye (1896-1970) a sillonné les Alpes françaises,  la Tunisie et le Maroc de manière approfondie. C’est là, qu’à partir de  1924, à cheval, à pied ou par le biais de la photographie aérienne, il cartographie les reliefs montagneux de ce pays en cours d’occupation par les forces militaires françaises. Il réalise ainsi la première carte du Toubkal, massif du Haut-Atlas, en 1937, ce qui constitue un véritable exploit technique.

Parallèlement à sa mission militaire, il développe une production de dessins, lavis et gouaches dévoilant casbahs et paysages mais aussi scènes de la vie quotidienne dans les souks et les villages parcourus, cristallisant une vision iconique de ce pays.

Bien qu’installé au Maroc, Théophile-Jean Delaye retourne régulièrement en France et répond à de nombreuses commandes de l’éditeur grenoblois Benjamin Arthaud.  Il contribue, par ses illustrations, à la publication de beaux livres traitant plus particulièrement de régions du Sud-Est de la France : Provence, Oisans, Chartreuse, Vercors, avec une prédilection pour le paysage de haute montagne, sa passion.

De cette exploration incessante, Théophile-Jean Delaye, né à Valence, a concouru à l’animation du réseau scientifique de géographie marocain mais également au développement touristique du Maroc et de Saint-Donat-sur-l’Herbasse dans la Drôme, où il s’installe en 1960.

L’exposition Théophile-Jean Delaye, un arpenteur du 20e siècle invite à découvrir le travail d’un dessinateur insatiable, à la convergence entre représentation scientifique et vision artistique du paysage. Alpiniste chevronné, cartographe de contrées inédites, peintre, illustrateur, acteur de la promotion touristique des territoires qui lui sont chers constituent les facettes de cet homme prolifique à l’itinéraire exceptionnel.

L’exposition sera accompagnée d’une publication et d’une programmation culturelle.

Théophile-Jean Delaye, Souk à Fès, gouache sur papier, collection privée © Musée de Valence,
photo Cédric Prat - studio L’OEil écoute

Théophile-Jean Delaye, Massif du Toubkal, 1936, encre sur calque, collection privée © Musée de Valence,
photo Cédric Prat - studio L’OEil écoute

Théophile-Jean Delaye, La route de Saint-Pancrace et le plateau des Petites Roches,
encre et lavis sur papier, collection privée © Musée de Valence
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Inscription newsletter