Chloris

Henry Varnier

Valence, 1826 - Oran, 1896

1865
Marbre
224 x 64 x 85 cm
SC. 8

© Musée de Valence, photographie Philippe Petiot

Information

Frère cadet de Jules Varnier, Henry Varnier se forme à l’École des Beaux-Arts de Paris dans l’atelier de Jouffray dont il devient ensuite le collaborateur. Il recevra plusieurs commandes de l’État parmi lesquelles un des frontons du Louvre côté Seine représentant La Gloire, une statue de L’Indépendance pour l’opéra. Installé à Paris de 1851 à 1880, il partira ensuite à Oran où il exécutera le fronton de l’hôtel de ville et mourra en 1896.

Après avoir exposé son modèle en plâtre au Salon de 1859 (n° 3903) il présente cette Chloris en marbre au Salon de 1865 (n° 3965) où elle obtient une médaille, ainsi qu’à l’Exposition Universelle de 1867 (n° 834). Acquise par l’État pour 5 000 francs, elle est très rapidement envoyée au Musée de Valence. Cette nymphe des îles Fortunées (les Canaries aujourd’hui), d’origine grecque (la Flore des Romains) fut aimée de Zéphir qui lui offrit l’Empire des fleurs. L’artiste nous en propose une vision classique reprenant le modèle et les canons de la statuaire antique, dont les proportions ne sont pas sans évoquer la Vénus de Milo.


Henry Varnier, Chloris, 1865 © Musée de Valence, photographie Philippe Petiot

Henry Varnier, Chloris, 1865 © Musée de Valence, photographie Philippe Petiot