Coucher de soleil, environs de Meaux

Jean-Antoine Siméon Fort

Valence, 1793 - Paris, 1861

Huile sur toile
45,5 x 73,6 cm
P. 87
Don de l'artiste
© Musée de Valence, photographie Philippe Petiot

Information

Aquarelliste de talent, élève de Christian Brune, Jean-Antoine Siméon Fort fut chargé par Louis-Philippe de peindre les principaux événements de la Révolution et de l’Empire pour les galeries de Versailles. Il livrera pour cela une vingtaine d’aquarelles, véritables œuvres à part entière. Il sera aussi chargé de peindre les différentes demeures royales. Outre ses nombreux voyages en Europe et en Afrique du Nord, cet artiste fécond, valentinois d’origine, a l’habitude d’arpenter la France et ses régions aux reliefs variés, sites où se mêlent collines et vallées et coulent des rivières, comme les montagnes du Dauphiné et de Franche-Comté qui lui fourniront de nombreux motifs. Il participe régulièrement au Salon entre 1824 et 1847 et y expose pour la première fois Études de roches prises dans la forêt de Fontainebleau où il a aussi aimé travailler.

Sachant parfaitement composer ses vues et en équilibrer les plans, il nous offre avec ce Coucher de soleil, environs de Meaux, un paysage francilien classique où l’anecdote, apportée par la barque et ses occupants, vient renforcer le calme et l’harmonie qui se dégagent du lieu. À la matière onctueuse des terres, des arbres et des végétations s’oppose celle lisse du ciel et de l’eau, dans une palette aux tons vifs qui viennent subtilement éclairer ce ciel de crépuscule. 

 
 
Cette œuvre n’est pas exposée dans le musée actuellement

 Jean-Antoine Siméon Fort, Coucher de soleil, environs de Meaux, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Philippe Petiot

Jean-Antoine Siméon Fort, Coucher de soleil, environs de Meaux, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Philippe Petiot