Coucher de soleil sur une abbaye au milieu des bois

Paul Huet

Paris, 1803-1869

Lavis sur papier
19 x 33 cm
2005.1.1
Achat du musée, 2005
© Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel

Information

Interrompant des études classiques, Paul Huet qui, selon ses souvenirs, commence dès ses 13 ans « ses rêves de paysagiste », entre dans l’atelier de Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833), puis d’Antoine-Jean Gros (1771-1835) où il rencontre le peintre anglais Richard Parkes Bonington (1802-1828). Les amitiés de Delacroix, Victor Hugo, Alexandre Dumas, Lamartine et Sainte-Beuve marqueront sa carrière. Désirant sortir de l’univers de l’atelier, Paul Huet fait de nombreux voyages à travers les régions de France et différents pays qui lui inspirent chaque fois une nouvelle manière de peindre et lui permettent d’exprimer son tempérament passionné. Ainsi est-il l’un des rares paysagistes romantiques français, mais il ouvrira aussi la voie aux peintres de Barbizon par sa sensibilité et, selon Victor Hugo, son « faire vrai ».

Cette œuvre n’est pas exposée dans le musée actuellement

 


Paul Huet, Coucher de soleil sur une abbaye au milieu des bois, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel

Paul Huet, Coucher de soleil sur une abbaye au milieu des bois, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel