La Collégiale d’Abbeville la nuit

Eugène Boudin

Honfleur, 1824 – Deauville, 1898

vers 1890-1894
Huile sur bois
46 x 37,5 cm
P. 429
Achat du musée, 1961
© Musée de Valence, photo Eric Caillet

Eugène Boudin - La Collégiale d'Abbeville © Musée de Valence, photo Eric Caillet

Information

Avant les magistrales séries de Monet sur la cathédrale de Rouen, Boudin va aussi peindre le même motif à diverses heures, telle la collégiale Saint-Vulfran d’Abbeville qu’il représente de jour et de nuit, dans le même cadrage. Mais, plus que le monument, ce sont les variations et les contrastes de la lumière, comme leurs effets sur la pierre, qui deviennent le vrai sujet du tableau. Instantanéité et fulgurance d’une lumière lunaire, changeant au gré du mouvement des nuages, et rendue perceptible par la large touche qui balaye rapidement la surface. Elle dissout les formes et les contours, dans une peinture volontairement traitée comme une esquisse et avec un "illusoire manque d’application ".

Eugène Boudin - La Collégiale d'Abbeville © Musée de Valence, photo Eric Caillet