L'étang aux canards, paysage du Loing

Alexandre Defaux

Bercy, 1826 - ?, 1900

Huile sur bois
52 x 52 cm
A. Defaux
P. 472
Achat du musée, 1975

Information

 

Élève de Corot (1796-1875), Defaux débute au Salon en 1859 avec plusieurs œuvres dont une Vue prise de Caen et expose ensuite régulièrement, ainsi qu’aux Salons de Rouen et du Havre, des paysages et des marines de Normandie mais aussi des vues de la forêt de Fontainebleau.

Une grande partie de son œuvre, par ailleurs faite de cours de fermes ensoleillées et d’animaux, est conforme au répertoire des sujets de l’école de Barbizon dont il fut l’une des figures associées. En peignant sur le motif, les Barbizonnais affirment leur désir de complicité avec la nature, et leur relation intime avec elle. Comme eux, Defaux témoigne d’un grand attachement pour la campagne française qu’il peint, comme dans cet Étang aux canards, vue du Loing en crue semble-t-il, avec le pittoresque nécessaire.

Ici, un paysage mêlant bras de rivière et végétation de berges, où saules, peupliers et roseaux pliés par le courant sont peints dans des harmonies de verts tendres, de verts bleutés et grisés pour le ciel et l’eau, que seuls viennent rompre les blancs de quelques façades, les gris des toitures, mais surtout les noirs et blancs de quelques familles de canards qui lui apportent un charme indéniable.

 

  • Ecoutez les pistes audio adulte et enfant sur l'école de Barbizon 

Alexandre Defaux, L'étang aux canards, paysage du Loing, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel

Alexandre Defaux, L'étang aux canards, paysage du Loing, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel