Portrait d'Émile Loubet

Léon Bonnat

Bayonne, 1833 - Monchy-Saint-Eloi, 1922

1900
Huile sur toile
128,5 x 104 cm
P. 463
Don Pierre de Saint-Prix, 1971
© Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel

Information

Après une première formation en Espagne, Bonnat arrive à Paris en 1854 où il devient l’élève de Léon Cogniet (1794-1880) à l’École des Beaux-Arts et obtient le second prix de Rome en 1857. Il y deviendra professeur en 1880, puis directeur en 1905. Entre 1860 et 1870, il voyage en Italie, en Grèce, au Moyen-Orient. Formé à la peinture d’histoire, il abandonne pourtant ce genre pour celui du portrait et devient le peintre des personnalités officielles. D’une grande austérité, sa production doit beaucoup à l’art espagnol, et notamment à l’œuvre de Ribera (1591-1652) qu’il a copié à ses débuts. Bonnat développe ainsi un style réaliste, un sens de la monumentalité, une science de la ligne et du modelé, qui assurent son succès au cours de la IIIe République et du Second Empire. Il réalisera le portrait de six présidents de la République.

Pour ce Portrait d’Émile Loubet (1838-1929), peint un an après son accession à la présidence de la République, Bonnat choisit un point de vue qui le montre assis face au spectateur sur un simple fauteuil de bois et privilégie sa personnalité charismatique plus que sa fonction. Position qui semble transformer son modèle en un bloc solide où, recherchant avant tout la ressemblance, Bonnat privilégie le visage dont il dit que « c’est une tête construite d’une certaine manière, ajustée sur une encolure et des épaules qui la portent comme elles peuvent ». Ici, celui d’Émile Loubet se dégage, brutalement éclairé, sur le brun-noir intense coloré de pourpre dont la couleur vibrante s’éclaire sur les bords et la veste d’un noir profond rehaussé de pointes de blanc. L’artiste a su saisir à la fois la volonté de l’homme au corps puissant, l’expression bonhomme du visage, l’intensité et l’intelligence du regard.

 

Cette œuvre n’est pas exposée dans le musée actuellement


Léon Bonnat, Portrait d'Émile Loubet, 1900 © Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel

Léon Bonnat, Portrait d'Émile Loubet, 1900 © Musée de Valence, photographie Béatrice Roussel