Scène antique

Narcisse Diaz de la Peña (Narcisse Virgile Diaz, dit)

Bordeaux, 1807 - Menton, 1876

Huile sur bois
32 x 50 cm
P. 422
Achat du musée, 1960
© Musée de Valence, photographie Eric Caillet

Information

Après une enfance d’orphelin recueilli par un pasteur, passée à parcourir les bois à Meudon, Sèvres ou Saint-Cloud, Diaz se forme et travaille, avec Cabat et Raffet, à la peinture décorative sur porcelaine chez l’oncle de Jules Dupré (1811-1889). Il entreprend une carrière de peintre, exécutant pour un public aisé qui en est friand des scènes de genre mythologiques, puis des scènes de bohémiens et des scènes orientales dont il tire un large profit. Dès 1835, il arrive avec Cabat etDupré à Barbizon où il s’installe ensuite et peint avec ses deux amis Théodore Rousseau et Jean-François Millet (1814-1875), mais voyage et peint aussi en Normandie où il rencontre Jongkind (1819-1891) et séjourne avec Corot.

Avec cette Scène antique, Diaz réalise une œuvre encore marquée de classicisme où, sur un fond de nature, nymphes, berger et Amour forment une frise élégiaque et galante qui se détache dans un contre- jour de lumière crépusculaire modelant les corps et illuminant les carnations. C’est dans l’étude de la peinture ancienne, surtout de Corrège (1489-1534) qu’il vénère, mais aussi de Delacroix, que Diaz puise les qualités de coloriste que tous lui reconnaîtront.

 


Narcisse Diaz de la Peña , Scène antique, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Eric Caillet

Narcisse Diaz de la Peña , Scène antique, 19ème s. © Musée de Valence, photographie Eric Caillet