La Grande Vallée XVII, Carl

Joan Mitchell

Chicago, 1925 – Vétheuil, 1992

1984
Huile sur toile (diptyque)
280 x 260 cm
84.082
Dépôt du FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2013
© Estate of Joan Mitchell, photo Gérard Bonnet

Joan Mitchell - La Grande © Estate of Joan Mitchell, photo Gérard Bonnet

Information

Formée à l’Art Institute de Chicago, Joan Mitchell rejoint New York en 1948 et y rencontre les principaux protagonistes de l’expressionnisme abstrait : Willem De Kooning (1904-1997), Franz Kline (1910-1962), Jackson Pollock (1912-1956)… Elle s’installe en France en 1959, puis achète un atelier à Vétheuil, en Île-de-France, déjà lieu de villégiature de Claude Monet. Ce rapport direct à la nature, ainsi que l’héritage impressionniste, associés à la forte expressivité de la peinture américaine, vont indéniablement inspirer l’œuvre de cette artiste à l’écart des mouvements et des courants artistiques de l'époque. En 1983, la série de tableaux La Grande Vallée, dont est extraite cette toile, est peinte en souvenir d’un lieu refuge que Joan Mitchell ne connaît pas, mais qui lui a été décrit par l'une de ses amies. Ici, les traces du pinceau donnent du mouvement à la toile, tout en laissant jaillir des percées de couleur jaune, orange et rose.

Joan Mitchell - La Grande © Estate of Joan Mitchell, photo Gérard Bonnet