Pour la contemplation

Albert Gleizes

Paris, 1881 – Avignon, 1953

1942
Huile sur toile
216,5 x 131 cm
D 2013.2.11
Dépôt du Musée des Beaux-Arts de Lyon, 2013
© Musée de Valence, photo Éric Caillet

Information

Influencé par les recherches de Braque et Picasso au début du 20e siècle, Gleizes expose, avec son ami Jean Metzinger (1883-1956), des peintures qui révèlent, non sans scandale, le cubisme au public. Théoricien, membre de la "Section d’or", Albert Gleizes fonde en 1927 la résidence d’artistes Moly-Sabata à Sablons (Isère) où se forme une communauté réunie autour de ses idées. Commencé pendant la Seconde Guerre mondiale, le cycle des Supports de contemplation, dont cette toile fait partie, invite par la circulation des motifs et une certaine instabilité des fonds colorés, à une véritable dynamique du regard. À la fois complexes et sereines, ces peintures abstraites viennent rappeler l’attachement sans faille de l’artiste au cubisme, à contre-courant des avant-gardes de l’époque.


Albert Gleizes - Pour la contemplation © Musée de Valence, photo Éric Caillet

Albert Gleizes - Pour la contemplation ©Musée de Valence, photo Éric Caillet