Chloris

Henry Pierre Varnier

Bourg-lès-Valence, 1826 – Oran, 1896

1865
Marbre
S., D. b. d. : Henry Varnier 1865
Inv. : Sc. 8
Dépôt de l’État, 1868

Chloris © Musée de Valence, photo Eric Caillet.

Information

Frère du peintre Jules Varnier (1814-1873), Henry se forme à l’École des Beaux-Arts de Paris dans l’atelier de François Jouffroy (1806-1882), travaille à Paris de 1851 à 1880, puis se rend en Algérie et s’installe à Oran. Son œuvre, peu connue car dispersée, s’inscrit dans la tradition académique, héritée de l’étude de l’antique et du modèle vivant, qui donne la primauté à la ligne et au "faire lisse". Le plâtre de Chloris fut exposé au Salon de 1859 ; le marbre au Salon de 1865 puis à l’exposition universelle de 1867 et ensuite acquis par l’État. Chloris (ou Flore chez les Romains), nymphe des îles Fortunées (Canaries),fut aimée de Zéphyr qui lui offrit l’empire des fleurs, comme en témoignent ici les roseaux et guirlandes de fleurs. 

Chloris © Musée de Valence, photo Eric Caillet.