Vase en sigillée à vernis rouge et décors de rinceaux

Antiquité
Terre cuite
Provenance inconnue
AR. 789
Don Toureau, 1902
© Musée de Valence, photo Béatrice Roussel

Information

Née au premier siècle avant Jésus Christ dans la péninsule italique, la céramique sigillée se diffuse rapidement dans tout le monde romain. Cette céramique fine destinée au service de table aura un grand succès en Gaule avec trois principaux centres de production : La Graufesenque à Millau, Lezoux et Montans. Les vases étaient tournés puis le décor était estampé dans des moules imprimés en creux. Les décors sont extrêmement variés, personnages mythologiques, gladiateurs, animaux et motifs végétaux… ici un rinceau de vigne portant des grappes de raisin couvre toute la panse du vase. Les pièces étaient ensuite trempées dans une engobe liquide obtenue à partir d'argile très fine. La cuisson des céramiques à plus de 1000 degrés en atmosphère oxydante vitrifiait cette engobe, et lui conférait dureté, imperméabilité et son aspect rouge et brillant caractéristique.