Portrait d’Alexandre Milon de Mesme

Hyacinthe Rigaud

Perpignan, 1659 – Paris, 1743

Huile sur toile
79 x 64 cm
P. 21
Fonds de l’Évêché, 1910
© Musée de Valence, photo Éric Caillet

Hyacinthe Rigaud - Portrait d’Alexandre Milon de Mesme  © Musée de Valence, photo Éric Caillet

Information

Sur les Conseils de Lebrun (1619-1690), premier peintre du Roi, Rigaud renonce à partir pour l’Italie et s’établit à Paris comme peintre de portrait. Ce genre, considéré comme inférieur à la peinture d’Histoire par l’Académie, le conduira cependant à une brillante carrière, avec en particulier son Portrait de Louis XIV en costume de sacre. Plus modeste, celui d’Alexandre Milon, évêque de Valence de 1726 à 1771, figure en 1735 pour un coût de 600 livres dans le Livre de raison de l’artiste. Portrait en buste plus familier, loin de la représentation à grand spectacle, il offre la vision du prélat par le riche décor et le costume, mais aussi la vérité de l’homme connu pour sa culture et sa grande charité par le  visage empreint d’humour et d’indulgence. 

Hyacinthe Rigaud - Portrait d’Alexandre Milon de Mesme © Musée de Valence, photo Éric Caillet