18e siècle

Le paysage de ruines domine dans les collections de peinture du 18e siècle avec Giovanni-Paolo Pannini, Jean-Nicolas Servandoni, et surtout Hubert Robert. Précédées d’un espace consacré au donateur Julien-Victor Veyrenc qui présente d’autres dessins de sa donation (François-André Vincent, Joseph-Benoît Suvée, Charles Meynier, Le Parmesan…), deux salles sont dédiées à l’exceptionnel ensemble de près de cent vingt œuvres d’Hubert Robert. Cet ensemble constitue la collection consacrée à l’artiste la plus importante conservée dans un musée, avec celles des musées du Louvre à Paris et de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, et propose une vision du ‟sentiment de la nature” et du goût pour l’antique qui se sont développés au 18siècle.

Portrait d’Alexandre Milon de Mesme

Hyacinthe Rigaud
Huile sur toile

Ruines à l'Obélisque

Giovanni-Paolo Pannini
Huile sur toile

Embarcadère méditerranéen

Hubert Robert
Huile sur toile
1771

L’Étable

Jean-Honoré Fragonard
Huile sur toile

Les Bergers d’Arcadie

Hubert Robert
Huile sur toile
1789

Personnages dans une baie à Saint-Pierre de Rome

Hubert Robert
Huile sur bois
Vers 1763-1765