Ruines à l'Obélisque

Giovanni-Paolo Pannini

Plaisance, 1692 – Rome, 1765

Huile sur toile
100 x 147,5 cm
MNR 301 et P. 383
Dépôt du Musée du Louvre, 1954
© Musée de Valence, photo Éric Caillet

Giovanni-Paolo Pannini - Ruines à l'obélisque ©Musée de Valence, photo Éric Caillet

Information

Formé à Bologne par le paysagiste Ferdinando Bibiena (1657-1743), Pannini a été lancé dans les règles et les artifices de point de vue architectural. Il est devenu le peintre des fêtes et cérémonies officielles à Rome, et a fait des paysages en ruine une mode. Il s'approcha de son travail non en archéologue, ni en topographe, mais plutôt avec la vision libre-pensée d'un metteur en scène. Sous une apparence réaliste, il joue avec l'histoire et la géographie, et réinvente une Rome fictive mélangeant l'architecture classique et moderne. Ici, nous pouvons voir le Panthéon flanqué de la statue du Satyre au repos, la statue de Marc Aurèle, et les arches de la Villa Madame. Au premier plan, comme sur une scène, plusieurs histoires se jouent entre les personnages qui donnent vie à la pierre.

Giovanni-Paolo Pannini - Ruines à l'obélisque ©Musée de Valence, photo Éric Caillet